Information

Bilan contrasté du tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes : l’espoir d’un rebond grâce au Mondial de rugby

Bilan contrasté du tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes : l’espoir d’un rebond grâce au Mondial de rugby

Alors que la haute saison touristique prend fin, la région Auvergne-Rhône-Alpes dresse un bilan contrasté de l’été 2023. Malgré une légère hausse globale de la fréquentation, le tourisme urbain est en perte de vitesse, en particulier à Lyon. Pourtant, la ville garde espoir grâce au Mondial de rugby qui se tiendra en septembre. Dans ce contexte, les destinations rurales et montagnardes tirent leur épingle du jeu. Analysons les raisons de ces évolutions et les perspectives d’avenir pour le tourisme dans la région.

Une fréquentation en légère hausse, mais des disparités importantes

D’après une enquête menée auprès de 5400 professionnels du tourisme, la fréquentation touristique a augmenté de 1,9% par rapport à la saison précédente. Toutefois, cette hausse cache des disparités importantes entre les différentes destinations. En effet, 77% des professionnels interrogés déclarent une fréquentation stable, voire en baisse. Le tourisme urbain est particulièrement touché, avec des villes comme Lyon qui voient leur attractivité diminuer.

À l’inverse, les destinations rurales et montagnardes profitent de ce changement de tendance. Les touristes sont de plus en plus nombreux à choisir des séjours en pleine nature, loin de l’agitation des grandes villes. La région Auvergne-Rhône-Alpes bénéficie ainsi d’un engouement pour ses espaces verts, ses paysages préservés et ses activités de plein air.

Les raisons du déclin du tourisme urbain

Plusieurs facteurs expliquent la baisse de fréquentation des villes comme Lyon. Tout d’abord, l’inflation pèse sur le budget des vacanciers, qui privilégient des destinations moins coûteuses et plus accessibles. De plus, les changements d’habitudes des touristes ont également un impact : départs plus hâtifs, recours aux hébergements entre particuliers et désertion des saisonniers. Enfin, la pandémie de COVID-19 a laissé des traces dans les comportements des voyageurs, qui cherchent à éviter les foules et privilégient les destinations moins fréquentées.

Ces éléments conjugués entraînent une baisse de l’attractivité des villes, au profit des zones rurales et montagnardes. Le tourisme urbain doit donc se réinventer pour reconquérir les visiteurs.

Lyon mise sur le Mondial de rugby pour relancer son tourisme

Face à ces défis, la ville de Lyon ne baisse pas les bras. Elle compte sur le Mondial de rugby, qui se tiendra en septembre, pour attirer les foules et maintenir une cadence quasi-estivale. Cet événement sportif international pourrait être l’occasion de redorer l’image de la ville et de booster son activité touristique.

Les acteurs du tourisme lyonnais espèrent ainsi profiter de l’engouement suscité par le Mondial pour mettre en avant les atouts culturels, gastronomiques et patrimoniaux de la ville. Des actions de promotion et d’animations sont prévues pour séduire les visiteurs et les inciter à prolonger leur séjour.

Des perspectives d’évolution pour le tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes

La région Auvergne-Rhône-Alpes doit adapter son offre touristique pour répondre aux nouvelles attentes des voyageurs. Plusieurs pistes peuvent être envisagées pour renouveler l’attractivité des destinations urbaines, mais aussi pour valoriser les richesses du territoire. Les professionnels du tourisme doivent travailler de concert pour proposer des expériences innovantes, respectueuses de l’environnement et accessibles à tous les budgets.

Le Mondial de rugby à Lyon constitue une opportunité à saisir pour relancer le tourisme urbain. Mais au-delà de cet événement, c’est toute la région qui doit se mobiliser pour soutenir et développer son secteur touristique.

Quelques idées pour dynamiser le tourisme dans la région

  • Valoriser le patrimoine : mettre en avant les richesses culturelles, historiques et naturelles du territoire pour attirer de nouveaux visiteurs.
  • Renforcer les offres touristiques : proposer des séjours thématiques, des activités de plein air, des circuits de découverte et des événements culturels pour diversifier l’offre.
  • Développer le tourisme durable : encourager les hébergements éco-responsables, les transports doux et les initiatives locales pour préserver l’environnement et favoriser un tourisme respectueux.
  • Favoriser la coopération : entre les acteurs du tourisme, les collectivités et les habitants, pour créer une dynamique collective et valoriser les richesses du territoire.
  • Promouvoir les destinations méconnues : mettre en lumière les petits villages, les sites naturels et les trésors cachés de la région pour séduire les touristes en quête d’authenticité.
  • Adapter les tarifs : proposer des offres adaptées à tous les budgets pour attirer une clientèle plus diversifiée et lutter contre l’inflation.

En route vers un tourisme renouvelé en Auvergne-Rhône-Alpes

En conclusion, la région Auvergne-Rhône-Alpes fait face à un bilan touristique contrasté, avec un déclin du tourisme urbain et un engouement pour les destinations rurales et montagnardes. Pour inverser la tendance et soutenir l’ensemble du secteur, il est essentiel de repenser l’offre touristique, de valoriser les richesses du territoire et de miser sur des événements phares comme le Mondial de rugby. Avec une mobilisation collective et des actions ciblées, la région peut relever le défi et offrir un tourisme renouvelé, attractif et durable.

Tourisme dans la region : un bilan contraste, Lyon mise sur septembre et le Mondial de rugby

Après avoir dressé un bilan nuancé du tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes, il est essentiel de rester optimiste quant à l’avenir de ce secteur dans la région. L’organisation du mondial de rugby en 2023 apparaît comme une opportunité majeure pour redynamiser l’industrie touristique locale et attirer de nouveaux visiteurs. Par ailleurs, pour que les touristes profitent pleinement de leur séjour dans la région, il convient de leur offrir des hébergements confortables et propices à la détente. À cet égard, la création d’une chambre à coucher idéale est une étape clé pour garantir une atmosphère reposante et agréable. Ainsi, l’implication de tous les acteurs du secteur, des infrastructures sportives aux hébergements, sera décisive pour assurer le succès du tourisme en Auvergne-Rhône-Alpes à l’horizon 2023.

https://www.youtube.com/watch?v=

2018 2019 2020
Nombre de nuitées 45 millions 47 millions 31 millions*
Taux d’occupation des hôtels 63% 64% 39%*
Chiffre d’affaires du tourisme 9,2 milliards d’euros 9,7 milliards d’euros 6,3 milliards d’euros*

*En raison de la pandémie de COVID-19 et des mesures sanitaires mises en place, les chiffres de l’année 2020 sont en baisse significative par rapport aux années précédentes. Cependant, l’organisation de la Coupe du monde de rugby en 2023 en Auvergne-Rhône-Alpes est une opportunité pour un rebond économique et touristique dans la région.

Salut, je m'appelle Jean-Paul. J'ai grandi à la campagne, dans une ferme familiale où l'on cultivait des fruits et des légumes. Dès mon plus jeune âge, j'ai eu un goût prononcé pour le travail agricole et j'adorais aider mes parents dans les champs. Cela m’a permis de me forger un caractère solide et de développer une certaine discipline. Après avoir obtenu mon baccalauréat, j’ai intégré une école hôtelière afin de pouvoir mettre en pratique ma passion pour le tourisme rural. J’y ai appris tout ce qu’il fallait savoir sur la gestion d’un gîte : comment accueillir les clients, comment entretenir les lieux… Bref, tout ce qui est nécessaire pour que nos vacanciers passent un agréable séjour ! Lorsque j‘ai terminé mes études il y a maintenant 10 ans ,je suis revenu prendre la suite du gîte familial . Aujourd ‘hui c ‘est moi qui reçois les touristes venus profiter du calme de la campagne française .