Divers

Seine-et-Marne : bilan touristique de l’été 2023 et perspectives d’avenir

Seine-et-Marne : bilan touristique de l’été 2023 et perspectives d’avenir

L’été 2023 s’achève et il est temps de faire le point sur le secteur touristique en Seine-et-Marne. Malgré les répercussions de la pandémie de Covid-19, la région a su rebondir et accueillir pas moins de 20 millions de visiteurs lors du premier semestre 2023. Le retour des touristes asiatiques, principalement japonais et chinois, a contribué à la hausse de la fréquentation de certains sites emblématiques. Toutefois, la clientèle reste majoritairement française, avec seulement 6% de touristes étrangers. Plusieurs facteurs expliquent ce bilan contrasté, que nous allons détailler dans cet article.

Les sites touristiques phares de l’été

Le château de Champs-sur-Marne et le château de Fontainebleau ont été les grands gagnants de l’été 2023. Leur fréquentation a nettement augmenté par rapport à l’année précédente, grâce à une programmation culturelle riche et variée, ainsi qu’à des actions de promotion ciblées. Les visiteurs ont également été séduits par la beauté des jardins et des espaces naturels qui entourent ces monuments historiques.

D’autres sites, tels que le Parc des Félins et le Musée de la Grande Guerre, ont également bénéficié d’un regain d’intérêt de la part des touristes, en quête d’activités originales et éducatives pour leurs vacances.

Le développement du slow-tourisme

Pour attirer de nouveaux visiteurs, la Seine-et-Marne a misé sur le slow-tourisme, une tendance qui consiste à prendre le temps de découvrir une destination et ses richesses, à un rythme plus lent. Ainsi, plusieurs parcours thématiques ont été créés, invitant les touristes à explorer la région à pied, à vélo ou en bateau.

Ces itinéraires ont également permis de mettre en valeur des sites moins connus et de diversifier l’offre touristique de la région, en proposant des expériences de découverte du patrimoine, de la gastronomie et des savoir-faire locaux.

Les défis à relever pour attirer davantage de touristes étrangers

Malgré les efforts déployés pour séduire une clientèle internationale, la Seine-et-Marne peine encore à attirer les touristes étrangers, qui représentent seulement 6% des visiteurs. Plusieurs raisons expliquent cette situation, notamment la concurrence des destinations européennes voisines et l’impact du Brexit sur les flux touristiques.

Pour remédier à cela, il est essentiel de renforcer la promotion de la destination à l’étranger, notamment en développant des partenariats avec des tour-opérateurs et des agences de voyage spécialisées. Il convient également de proposer des offres adaptées aux attentes des touristes internationaux, en termes de qualité de service, d’hébergement et de restauration.

Les retombées économiques pour le territoire

L’augmentation du nombre de touristes en Seine-et-Marne a généré des retombées économiques positives pour le territoire. En effet, les dépenses des visiteurs ont contribué à soutenir l’activité des acteurs locaux, tels que les hôteliers, les restaurateurs et les commerçants. De plus, le secteur du tourisme a créé de nombreux emplois saisonniers et pérennes, participant ainsi au dynamisme économique de la région.

Cependant, il est important de veiller à ce que cette croissance touristique se fasse dans le respect de l’environnement et des populations locales, en favorisant un développement durable et responsable du secteur.

Les perspectives d’avenir pour le tourisme en Seine-et-Marne

Face à ces constats, plusieurs pistes d’amélioration peuvent être envisagées pour continuer à développer le tourisme en Seine-et-Marne. Parmi les projets à venir, on peut citer la création de nouveaux hébergements, l’extension des infrastructures de transport et la mise en place d’événements culturels et sportifs d’envergure.

Il sera également crucial de poursuivre les efforts en matière de promotion et de diversification de l’offre touristique, afin de séduire une clientèle toujours plus large et exigeante, tout en préservant la qualité de vie des habitants et la préservation de l’environnement.

En fin de compte : les points-clés de l’été 2023 en Seine-et-Marne

  • Château de Champs-sur-Marne et château de Fontainebleau : fréquentation en hausse
  • Slow-tourisme : développement de parcours thématiques et valorisation des sites méconnus
  • Touristes étrangers : seulement 6% des visiteurs, des efforts à poursuivre pour les attirer
  • Retombées économiques : soutien aux acteurs locaux et création d’emplois
  • Développement durable et responsable : un enjeu majeur pour l’avenir du tourisme en Seine-et-Marne
  • Perspectives d’avenir : investissements dans les infrastructures, les hébergements et les événements culturels et sportifs

Dans l’ensemble, l’été 2023 a été globalement satisfaisant pour le tourisme en Seine-et-Marne, malgré certaines faiblesses à corriger pour attirer davantage de touristes étrangers. Les efforts déployés pour diversifier l’offre touristique et promouvoir la destination ont porté leurs fruits, mais il est nécessaire de poursuivre dans cette voie, tout en veillant à un développement durable et responsable du secteur.

Tourisme en Seine-et-Marne : les gagnants et les perdants de l'ete 2023

Après avoir dressé un bilan touristique encourageant de l’été 2023 en Seine-et-Marne et évoqué les perspectives d’avenir pour cette région pleine de richesses, il serait intéressant d’aborder un aspect spécifique du tourisme local : l’hébergement. En effet, les gîtes de France sont des solutions d’hébergement de plus en plus prisées par les vacanciers en quête d’authenticité et de confort. Ainsi, pour en savoir plus sur les avantages de séjourner dans un gîte de France en Seine-et-Marne, nous vous invitons à poursuivre votre lecture avec notre article « Gîtes de France : un paradis pour les vacances« . Vous y découvrirez les charmes de ces hébergements typiques et leur contribution à la dynamique touristique de la région.

Salut, je m'appelle Jean-Paul. J'ai grandi à la campagne, dans une ferme familiale où l'on cultivait des fruits et des légumes. Dès mon plus jeune âge, j'ai eu un goût prononcé pour le travail agricole et j'adorais aider mes parents dans les champs. Cela m’a permis de me forger un caractère solide et de développer une certaine discipline. Après avoir obtenu mon baccalauréat, j’ai intégré une école hôtelière afin de pouvoir mettre en pratique ma passion pour le tourisme rural. J’y ai appris tout ce qu’il fallait savoir sur la gestion d’un gîte : comment accueillir les clients, comment entretenir les lieux… Bref, tout ce qui est nécessaire pour que nos vacanciers passent un agréable séjour ! Lorsque j‘ai terminé mes études il y a maintenant 10 ans ,je suis revenu prendre la suite du gîte familial . Aujourd ‘hui c ‘est moi qui reçois les touristes venus profiter du calme de la campagne française .